Le Musée Ciotaden
HISTOIRE DE L’HÔTEL DE VILLE


  HISTOIRE DE L’H ÔTEL DE VILLE


Le 10 septembre 1860, l’empereur Napoléon III et l’impératrice Eugénie qui étaient venus à Marseille pour inaugurer l’immeuble de la Bourse, viennent sur l’invitation d’Armand Béhic, Président du Conseil d’Administration des Messageries Maritimes, pour assister au lancement

Napoléon III et l’impératrice Eugénie  Lancement de « L’Impératrice » en 1860

Celui-ci « La Provence » long de 92,50 m déplaçant 3870 tonneaux était destiné à la ligne d’Indochine avec port d’attache à Suez. Il fut débaptisé et nommé « L’Impératrice ».

Leurs Majestés arrivèrent par mer avec leur yacht, I’ » Aigle » qui accosta un appontement spécial. Au débarquement, elles furent complimentées par Mlles Mélanie Payan et Béhic, et reçues par le maire M. Chabaud qui leur présenta les clés de la ville.

Armand Béhic Victor Delacour
Après la visite des ateliers, le lancement très réussi valut les félicitations de M. DeIacour, ingénieur directeur des travaux des Messageries Maritimes.

On peut penser que c’est après cette visite de l’Empereur que plusieurs projets en sommeil vont pouvoir être réalisés telle la construction d’une nouvelle mairie qui était freinée faute des autorisations nécessaires.





La maison commune de La Ciotat était depuis le dix-septième siècle située entre le quai et l’église. Ce bâtiment situé dans l’Isle 16, était assez grand car il pouvait en plus des salles affectées à l’administration, abriter deux salles de classe: celle de l’école primaire et celle de l’école d’hydrographie.

Plusieurs fois depuis la Révolution il avait été question dans les conseils de transférer la mairie dans des locaux plus vastes et en meilleur état.

Le déclassement du fort du Bérouard en I861 permit d’utiliser un terrain proche de la Citadelle.

En 1840, il fut étudié d’utiliser la place de la Citadelle et, en 1861, il fut possible de disposer de ce vaste terrain communal. Le conseil de mai 1861 vota, par dix voix contre trois, la construction.

L’architecte en chef du département, M. Martin proposa deux projets: une bastide provençale ou un bâtiment Renaissance.


Projet de M.Martin  Projet modifié construit en 1864
devenu le Musée Ciotaden en 1992

Le 16 mars 1862 le conseil adopta le deuxième projet et vota la dépense prévue de 76 000 F.

L’adjudication des travaux eut lieu le 6 juillet 1862 à M. François Dallest entrepreneur ciotaden. Le projet initial fut modifié par l’adjonction d’un deuxième étage et l’élévation du beffroi.

Le total de la dépense fut de 138 421 F y compris l’inauguration et les photographies.

Les édiles profitèrent de la venue du préfet M. de Maupas pour le Conseil de Révision pour inaugurer le bâtiment qui fut bénit par le curé Brouchon qui venait d’être nommé à La Ciotat.

 Plaque apposée dans le Hall d’entrée en 1864