Le Musée Ciotaden

LE MOLE BEROUARD

 

Le Bérouard 1810

"Lou Balouard" qui, en provençal ancien, indique "un terre-plein occupé par un bastion", déformé ensuite en "Bellouard" et enfin en "Bérouard" donna son nom à la citadelle de La Ciotat qui fut bâtie en 1551 sur "La Tasse". Détruite en 1895, il ne resta des constructions que ce terre plein, édifié de 1835 à 1840, pour protéger la cale de halage dont venait de se doter les chantiers de constructions navales de Louis BENET.

Ce môle supprimait également certains écueils et récifs qui rendaient la sortie du port dangereuse. Il fut largement transformé lors de la construction de la ligne de chemin de fer. Il a servi de 1975 à 1977 au déchargement des roches nécessaires à l'agrandissement des chantiers de la C.N.C. Les matériaux de cet embarcadère furent utilisés en 1979 pour édifier une esplanade où l'on retrouve aujourd'hui un parking et un espace vert. Au milieu de ce dernier, on trouve une stèle commémorant le 550ème anniversaire de l'accession de la ville à la vie communale érigée en 1979.

 

Le môle et la voie ferrée

 

A son extrémité, un phare alternatif blanc, de12,55 mètres de hauteur marquait l'entrée du port. A son pied furent érigé en 1840, 1868 et enfin en 1912, trois "croix de mission"successives.

Le phare est aujourd'hui vert, la croix a disparu en 1960 et le phare fut déplacé, "en bloc", de 11 mètres vers le nord lors des travaux d'agrandissement de la passe en 1972.

Retour à l'index